Cinq jours dans le Vercors.Luge et musique...Il a fallu préparer psychologiquement N4(6 ans)..."c'est trop chouette,la classe de neige,trop d'la chance,les copains,la raclette et les batailles de boules de neige!""m'en fiche,ki disait,je préfère rester chez nous,dans ma maison,au chaud,et j'aime pas le fromage qui sent les pieds!"...à la réunion d'info,la maîtresse avait l'air de connaître a fond son dossier,ça fait dix ans qu'elle y emmène ses CP...la maîtresse,rien ne l'arrête,ni le climat hostile,ni le car avec les vomitos sur les routes escarpées,elle ne dort que d'un oeil pendant cinq jours,et elle adôôre!Moi,j'avais même pas tellement d'appréhension!Bon,dak,quand elle a dit "le chalet est en altitude,j'ai pensé crevasses,engelures,et ravins,et j'ai frissonné(j'venais de relire "premier de cordée"!)...nan,c'est une chance pour eux,faut pas tout gâcher!Quand elle a parlé des animateurs supers gentils,j'ai pensé taré,douche,dutroux...mais j'ai pas voulu me transformer en boulet,alors j'ai tout gardé pour moi...De toutes façons,j'ai bien senti que c'était secondaire par rapport au trousseau a constituer pour le séjour...les dames s'agitaient dans tous les sens et posaient des tas de questions pertinentes comme:"est ce qu'une polaire,c'est compté comme un pull?"ou "grosses chaussettes,ça veut dire en coton ou en laine?"Fallait fournir un équipement de maboul pour affronter le blizard et des températures sans doute a la limite du supportable...même nicolas vannnier avec ses chiens d'traineau au pôle nord,j'suis sûre qu'il trimballe moins de matos!On nous a distribué une fiche avec des cases a cocher au départ,cekon a  fourni ,comme 8 slips(pour 5 jours,doit y avoir des incontinents)...et a côté l'animateur- très -gentil cochera aussi au retour,pour qu'on sache bien que notre nain a bien tout paumé!M'enfin,y a eu débat aussi,parce que ya des dames qui sont plutôt étiquettes à coudre brodées au nom de l'enfant(le must,classique),les accrocs des thermocollantes commandées sur internet,"teeeelllement pratiques"(modernes,tendances)et les grosses cossardes(comme moi)qui écrivent tout au marqueur indélibile-ki-bave -et -te- massacre le col du polo coton en trois secondes!Heureusement,tout a coup,une maman a fait diversion avec une question cruciale,un VRAI souci..."au p'tit dej,est ce qu'il y aura des pailles?"...et elle a rajouté,"nan,passkeu ma fille,j'la connais,elle déjeunera pas,SINON!"!J'ai pas osé demander s'il y aurait des biscuits bio au sésame,parce que la maîtresse avait l'air déjà un poil sidérée...et j'ai pas demandé non plus s'il restait des loups dans le vercors,parce qu'en plus-de-toutes-façons,j'savais plus du tout ou c'était,le vercors!

Alors,dimanche,tout était prêt!C'était le jour "j"...N4 avait moyen envie.Il avait mal aux cheveux et a la gorge et aussi au ventre.Il a mis ses après-skis trop petits,sa doudoune,et on l'a accompagné au car,avec son sac,lourd comme dix enclumes.Il m'a fait un baiser et il est monté s'assoir,sans se retourner.On voyait juste des p'tits bouts de tête dépasser.J'ai regardé le nez du chauffeur,il n'était pas rouge,et il n'avait pas de varicosités sur les joues.Une maman a dit qu'elle avait regardé le taux d'enneigement(2 cm en bas,1 mètre en haut!"),et tout le monde a fait "ahhh",en pensant aux routes pas dégagées,au chasse-neige,aux fossés et un papa a rappelé les statistiques d'accidents pour nous rassurer(et il a précisé a son fils de se mettre quand même plutôt au milieu,près de la porte de secours!)Alors,la maîtresse a rappelé qu'il n'y avait que de l'autoroute jusqu'au bout,et juste 15 minutes de petites routes.Une maman prenait des photos dans le vide,mais sans voir sa fille,à cause des vitres fumées.Mais elle disait"on ne sait jamais!"et le papa faisait coucou sans discontinuer avec le bras.Et puis,a 15h pétantes,l'engin a démarré.On a vu des yeux de parents s'embuer(saleté d'conjonctivite!),et puis le car a tourné au coin de la rue.On était un peu comme des couillons,désoeuvrés,les bras ballants.Vivement vendredi!Ils seront tellement plus grands et plus dégourdis......(pourvu qu'ils rentrent avec tous leurs doigts de pieds!)


chloé,isa,toute -ressemblance -avec -des -parents- d'la classe est totalement fortuite...