La lumière est très tamisée,on en loupe des marches.Les flashs sont interdits,parait que ça leur irrite les yeux et qu'après,c'est toute une affaire pour leur mettre des lunettes.Ils sont super nombreux,agglutinés les uns aux autres,à la queue-leuleu,comme un jour de marché à Carnac...certains tournent en rond,tels les derviches.Il y en a des beaux,moches,des affreux,des colorés,des délavés,des gros,des p'tits,des tordus,des vraiment bizarres,des plats,des longs.Au fond,c'est comme les humains.Ils recrachent quelques bulles,se collent à la paroi de verre,et ont l'air de s'enquiquiner ferme...surtout la rascasse pustuleuse,qui n'est pas sans me rappeler une vieille connaissance.

Les nains sont venus pour voir les requins.Le bassin est en travaux,ils ont déménagé.Vraiment la pouasse,on va se farcir la pouascaille de A à Z,la lecture de tous les panneaux,les tropicaux,les continentaux,toute la faune sous-marine de la planète,du mérou visqueux au brochet à moustache!...pfff,je déteste les poissons.J'aime que le turbot,le bar au beurre blanc de ma Tante Fanfan,ou les p'tits rougets,avec un p'tit vin blanc.C'est glauque,humide.Il y a des p'tits effets de lumière,pour simuler des vagues,au sol...ça tangue,j'ai mal au coeur!Mais je dis"oh,là,regarde,c'est magnifique,je simule,je feinte,et je loue la nature,la Création,je m'émerveille".Ce sont les vacances,quel bonheur,et puis,faut pas risquer de mettre à l'eau la vocation de n3,qui se prend pour cousteau et regarde en boucle Thalassa.Une crevette danseuse,un poisson clown,un piranianiania-voyou qui a la moitié de la tronche arrachée...il a du se battre,c'est trash.

On nous appelle pour l'atelier "connaissance des fonds marins"...Je mens un peu pour appâter  le chaland,tu verras,c'est super comme "c'est pas sorcier"avec Fred et Jamie,on va apprendre plein de trucs passionnants sur la vie trépidente de Némo!Mais les nains sont tous repartis en courant en faisant non-non de la tête,je reste bloquée avec Jamie.Trop d'la chance!Je dois plonger mon avant bras dans un bac pour toucher une étoile de mer vivante.Les yeux fermés,je reconnais la texture flasque de la méduse, l'aspect piquant de l'oursin et rugueux du coquillage.J'ai gagné un autocollant"laisse la mer propre".Je frétille de joie comme un gardon,et je tente de retrouver mon ban de nains.Des cris aigus me guident jusqu'a la boutique de L'aquarium...ils ont déjà rempli un caddie complet de poissons en plastique,de coloriages , de livres en 3D et de posters sur les requins,à refourguer des cauchemars ...On repose tout,non sans une floppée de cris supplémentaires,devant l'oeil vitreux de la caissière médusée par tant de fermeté...oui,madame,MOA,je ne cède pas à tous les caprices de mes enfants...mais je susurre à l'oreille de n5 qui se roule par terre,et m'échappe des bras telle une anguille:"si t'arrêtes ton cirque,man-man t'achètera une bouée énOOOOrme cet été,en forme de baleine".....toute la boutique nous regarde,je voudrais bien me mettre un scaphandre et descendre à -1000.

J'suis crevée.Ce soir,poisson pané-purée et hop,au lit!

Photo_de_la_mere_gigogne_1110Photo_de_la_mere_gigogne_1116Photo_de_la_mere_gigogne_1119Photo_de_la_mere_gigogne_1113Photo_de_la_mere_gigogne_1111