la mère gigogne

29 juin 2009

la fête de l'école

Un petit mot dans le cahier de liaison de chaque nain précisait la tenue à prévoir..."un débardeur vert-grenouille" pour n5,un "marcel et des lunettes de macho "pour n3,un "paréo et des tongs"pour n2,un "short-de-surfer-à-fleurs-ki-descend-en-dessous-du-genou" pour n1,une"chemise à carreaux de cow-boy" pour n4...et quand les maitresses ont demandé qui savait coudre,j'ai évité de me gratter le nez à ce moment là!Le thème était "L'école part en vacances!"...l'un en Italie,l'autre à Ibiza,un autour du monde,l'une à la plage..

les chorégraphies, très complexes ,ont fait l'objet de moultes répétitions...y compris dans le salon,pour n2 qui avait peur d'oublier les p'tits moulinets du bras,suivis du p'tit pas chassé.Mais le jour j,tout était rodé!Une ambiance torrrride,des parents émus derrière leur camescope,un animateur grandiose qui savait meubler pendant les mises en place sans trop de liaisons mal zappropriées,le p'tit discours officiel de la directrice ,un pestacle fameux,une kermesse avec chamboule-tout et pêche à la ligne.On a rapporté 18 pistolets à eau,14 sifflets en plastique,des wagons de pétards-claque-doigt,et gagné à la loterie toutes sortes de lots extra-ordinaires(refilés par ceux qui déménagent et font le vide!)

un vrai bonheur...un grand souvenir...!vivement l'année prochaine!Mais en attendant,maintenant qu'on est tous bien équipés,en mimille et en tongs,on part en vacances...reposez vous bien,nous,on va essayer!

BoNnES  vACANCES..........!

Mes_images17

Posté par la poison à 13:54 - Commentaires [41] - Permalien [#]


28 juin 2009

une plaque d'égout,et il ne tient plus d'bout!

"Ze vois ma grand-mère en rollers et puis ze vois un crocodile à lunettes.hihihi.oh,zénial,un dinosaure poilute!..ahah!..."N4 ne réalise pas la grosse entourloupe...il ne sent plus rien et c'est tant mieux...une "couturière" s'applique bien,on lui recoud le gros orteil dans tous les sens...ongle compris...il sniffe du gaz hilarant...4 heures plus tôt,nous étions au square...18h30,j'amorce un mouvement de départ,nous allons rentrer,c'est l'heure du bain,des devoirs,du diner...quand j'entends soudain un cri atroce de la mort-ki-tue...n4 vient de soulever avec des copains une plaque d'égôut en fonte...elle est retombée sul panard droit.

Je lui enlève sa chaussure bateau.oupeulà,elle est déjâ remplie de sang.Je sens qu'on ne va pas pouvoir en rester là,avec un p'tit pansement et une fraise tagada ki console!Je largue les autres nains entre les mains d'une copine,et je porte n4 à la pharmacie,histoire de nettoyer un peu le machin.Je repars deux minutes plus tard,avec le nain hurlant qui dégouline de sang sur ma robe.Je croise ma belle-mère,qui m'apporte un gros bouquet de fleurs,c'est mon anniversaire!Je lui laisse tout,les fleurs et les nains,pour la soirée...une autre copine ouvre ses portières,et me sert d'ambulance.C'est bon d'avoir des copines.On file aux urgences.On nous éjecte,"c'est trop vilain,nous,on ne peut pas vous prendre"...on remonte en voiture,on arrive à une autre clinique.N4 ruine les sièges en alcantara de l'ambulancière avec son hémoglobyne A+,et comme il hurle,je lui demande "quel cadeau lui ferait plaisir pour le consoler?"..il me répond:"ze veux zuste qu'on me répare mon bobo énorme!"...

Aux urgences,on passe un par un dans le sas d'accueil..."carte vitale,papiers de mutuelle"..heu,non,j'ai rien,juste une gourde et le reste du gôuter,là!une troisième copine m'apportera mon sac..(c'est un vrai boulet,la mère gigogne!)On installe n4 dans un fauteuil roulant et on le gare à côté de celui d'un grand gaillard en short.N4 le lorgne et conclue qu'il n'a rien,lui!Grand gaillard arrive du tennis,flanqué de son partenaire de jeu.Il lui dit,"regarde mon pied,tu trouves tout normal?"...je zieute,et réfreine une petite nausée.On dirait un dessin animé avec effets spéciaux,tous les doigts de pieds sont à la verticale,il a freiné trop fort.Jusqu'a la fin,grand gaillard et n4 ne se quitteront plus....ils se soutiendront!N4 passe une radio,fracture ouverte,puis sera recousu,réficelé,réparé...4 heures ont passé,lentement,douloureusement.

le gaz hilarant,c'est trop chouette.Il a de la chance...parce que dans le box d'à côté,grand gaillard,on le prend en traitre...le médecin lui parle..."vous préférez le green ou le quick??vous êtes classé?"...puis lui remet d'un seul coup toute la rangée de doigts d'pieds...comme ça,à la sauvage...je vois le partenaire,1m92 sortir de la pièce,tout vert...il se laisse tomber sur une chaise..."WOOUUUHHH!"me dit- il...ça décoiffe!

N4 va mieux,il marche avec des béquilles et a réintégré la maclaren de sa prime enfance en guise de fauteuil roulant, d'ou il donne des ordres en despote ...

merci à mes copines d'être toujours là quand il le faut!!!!!

Posté par la poison à 14:08 - Commentaires [18] - Permalien [#]

16 juin 2009

Aquaglande!

Mieux que le guide vert,plus complet que celui du routard,demandez le guide de la mère gigogne...ou comment occuper vos nains en région Rhône-Alpes!Je fais feu de tout bois...j'ai l'oreille qui traine,toujours à l'affut du p'tit plan du week-end...Je guette,je glâne,je recueuille,j'enquête,je teste,je valide,je supprime,j'attribue des notes...quoi??un musée d'la maquette du train à chatillon sur vieille charogne,un lac à poiltoudru,un zoo ardéchois,une base de loisirs à pétaouchnok,une voiturapédales au parc de la tête de mort,TOUT!je sers de cobbaye...enfin,moi,j'ai la voiture balai,parce que devant,ya mes bons potes avec leur GPS,et je leur colle au pare-choc.On va s'associer pour la parution du guide.Et les nains feront l'illustration.

Alors cette fois,c'était...les" cascades de trévoux".J'avais piqué l'info au vol,sur un banc du squâââre.Là ou ça fourmille d'idées,des menus pour le diner,d' adresses pour les coupons de tissu pô chers et des tuyaux pour meubler les we!On annonçait 35 degrés à l'ombre des platanes,il nous fallait un plan hors-sec...enfin,un plan flotte et maillots d'bain.Sur Gogole,le site semblait alléchant...des étendues d'eau émeraude,des toboggans mouillés,des pelouses verdoyantes,des p'tits palmiers...PARFAIT,le paradis à 36 minutes et trois secondes,cf MAPPY.Nous nous ébranlons  à l'aube,chargés du sac à picnic,des serviettes,des masques et tubas...c'est à chaque fois l'Aventure avec un grand A...

10h08...l'oasis,la base- de -loisirs -du -bonheur vient d'ouvrir ses grilles.Et déjà,une colonne de 80 personnes attend son tour.Le parking est immense,on nous demande toutefois de bien serrer nos voitures...tiens,ils attendent sans doute pas mal de monde.Nous progressons lentement mais ruisselants (36 degrés)vers la caisse...une pancarte attire mon attention:"maillots-shorts interdits"...moule-boules de rigueur!...ça s'complique,mes nains ne sont pas équipés...la caissière a pitié de nous,elle nous annonce qu'en louant des parasols,on nous prètera des maillots d'rêve pour les couillus.Trop d'la chance,gros ouf de soulagement dans la colo!Nous rentrons enfin,avec le sésame...on ne se refuse rien,transats en plastique,parasols...le luxe intégral,c'est saint barth ou presque!Même à "la voile rouge" ce serait moins "confort"!!!On a même trouvé le coin idéal du bivouac,mi-ombre,mi-soleil,quasi les pieds dans l'eau...un coin qui rend jaloux,et attire illico,à en juger par la famille tongs qui s'allonge quasi sur nos serviettes.On sent le froid dès qu'ils entrouvent leur glacière.

Les nains et leurs copains disparaissent dans la seconde,même N1 qui assume un peu mal son boxer de location,peu seyant,il est vrai.N5 porte ses brassards,je relache un peu la surveillance le temps de me tartiner de  crème solaire et de regrouper les fringues des nains disséminées sur 100 m2...Mais tout à coup,c'est l'émeute au pédiluve...N5 est pris en flagrant délire,il actionne le bouton de la douche glacée dès qu'un nouveau baigneur franchit le sas javélisé anti-mycoses.On entend au haut-parleur"prière de surveiller les enfants de moins de 4 ans et sURtOUT le p'tit blond qui fait que des conneries,merci".Pfff,j'ai pas eu le temps de me crèmer les deux bras.Les autres s'éclatent,on ne les reverra qu'au moment du ravitaillement en glucides...Pour éviter l'hydraucution,et préserver mon semblant de brushing,je tente de rentrer doucement dans le bassin.Mais un enfant- en -surpoids- et -sans- grande -idée- du -respect- d'autrui fait une "bombe" à trois millimètres,je n'ai plus un poil de sec,mes lunettes sont de traviole,j'ai une tronche de cocker mouillé et le ricil qui coule.Autant se jeter à l'eau...mais n5 m'annonce dans la seconde une envie pressente...on ressort.Les toilettes sont à la turque,y aller pieds nus vous garantit la verrue- poilue et le psoriasis infectieux,mais c'est trop tard pour faire demi-tour.Il y a une file d'attente aux jambes croisées,vous seriez lynchés en cas d'hésitation.Votre copine est solidaire,et elle y passe aussi...on fera une cure de" vérugo" et "mycostop" ensemble.

Quand vous regagnez les bords du grand bassin,il vous parait soudain minuscule...c'est que la densité de baigneurs au M3 a considérablement augmenté..un coup d'oeil vers la grille d'entrée montre d'ailleurs une file ininterrompue de gens au bord de l'apoplexie et de l'insolation.Plus un carré d'herbe vide...on annonce au micro une rupture de stocks de transats...puis de parasols,puis de glaces au snack.Deux heures plus tard,un expert en mimille  prélève discrètement un peu d'eau dans une éprouvette,vous songez alors que l'on frise la surpopulation aquatique et la surpollution microbienne;Les nains se lasseront heureusement en même temps que nous de la promiscuité...après 3 ou 4 heures de vrai plaisir,d'ablutions joyeuses,de plongeons et de glissades.On regagne nos voitures et nos pénates,épuisés par ce bol d'eau chlorée et cette bouffée d'air popu.Les cascades de trévoux,si c'est près d'chez vous,hâtez-vous!c'est presque aussi bien qu'AquaGlande!c'est pour vous dire.......!

Tobogan_Multipistes

Posté par la poison à 14:49 - Commentaires [21] - Permalien [#]

11 juin 2009

Il y a avant,pendant,après!

Il y a avant,il y a pendant,il y a après.Parfois,on a trois jours pour se faire à l'idée de l'absence.Ou ne pas s'y faire..Un message arrive,un ordre,et on vous l'enlève.On l'attend ailleurs,et c'est comme ça.D'autres fois,on vous encombre pendant des semaines ou des mois avec cette idée,qu'il va vous quitter.C'est comme une pollution,un peu sournoise,une épée de Damoclès au dessus de votre tête,qui rend tout un peu lourd.Parce que vous avez du temps,oui,pour apprivoiser ce vide,pour vous organiser,pour laisser le moins de place à l'imprévu ,mais cela donne un gôut un peu amer à toutes choses.Il y a ce compte à rebours dans votre tête,ce tic-tac horripilant,cette envie paradoxale de savourer chaque moment,et de tout accélérer aussi,pour en finir...parce que LUI,il est là,sans être là.Il est déjà un peu là-bas,il se déconnecte peu à peu,en remplissant ses sacs kakis,en cirant ses rangers,en triant son matériel encombrant.D'ailleurs,vous ne supportez plus de voir cette montagne de sacs,et quand vous entendez qu'il va "percevoir" encore autre chose,vous lui feriez presque avaler sa musette...Vous voulez savoir,un peu,mais pas trop...il vous livre par bribes quelques infos,mais vous préférez vous dire que de toutes façons,il y a plus de risques à traverser la rue d'en face que d'aller là-bas.

Juste avant le grand saut,il y a ces moments doux,ces souvenirs qu'on engrange,ces courtes vacances dont on profite ensemble de notre mieux,toutes ces choses qui sont meilleures tant on sait qu'elles nous manqueront.On a de la chance de pouvoir saisir au vol ces dernières joies,dont le seul souvenir suffira à insuffler des forces au cours des mois,comme une perfusion de bonheur,un goutte à goutte salvateur.Il y a cette soirée,ou on le voit accrocher au mur d'une chambre ,une carte du monde.On entend:"vous voyez,je serai là,je vais faire tout ce trajet en avion...".on l'entend parler de ce pays qu'il va découvrir,de ces gens,de ces enfants qui ont besoin d'aide,et qui méritent qu'on aille aussi loin des siens pour eux.Mais aussi de la menace,que certains seraient pour nous tous,si on laissait oeuvrer les méchants,en toute impunité..vous le savez bien,vos petits nains ont le coeur gros,mais ils seront forts et patients.Comme autant de petits soldats.Le grand saut est une souffrance,un noeud terrible à l'estomac...mais qui se dénoue très vite,car c'est aussi un soulagement,une délivrance.On vous confie la barre,et vous naviguerez 6 mois,avec vos 5 petits moussaillons sur le pont.Mais vous sentez que c'est bon de quitter enfin le rivage,d'entamer cette traversée,parce qu'enfin,vous regardez de l'autre côté.Le compte à rebours est différent,on tend désormais vers la fin!

il y a pendant...pour nous,deux mois étonnants.Le temps galope,le sablier s'écoule très vite.Un tiers déjà.Il y a cette liberté,pas désagréable,et un peu grisante,ce nouveau rythme de croisière,ces soucis qu'on parvient à évacuer,cette énergie qui vous étonne,ces petits coups de moins-bien,vite oubliés.Il y a ces efforts incroyables que peuvent faire vos enfants,et puis leurs réactions en chaine,toutes différentes,mais si légitimes.Il y a ce bloc que vous formez à 6,et que vous pensez invincible.Il y a surtout cette impression,ressentie à chaque départ,que vous n'êtes pas seule.Cette main de Marie posée sur votre épaule,qui fait route avec vous.Il y a ces amis qui vous soutiennent...ces petites choses discrètes,ces mots délicats,ces coups de main bien concrets...C'est pour eux que j'écris ce post,pour les en remercier.Car,il y aura un après...mais je n'oublierai jamais leur présence à nos côtés!

A mon "assistante personnelle",qui allège mon fardeau de mille façons,m'offre des roses et du bonheur de paladru,a ma binôme qui rigôôôle chaque jour avec moi devant un café allongé, parce que c'est bon pour la santé,a celle qui a bichonné ma fille comme si c'était la sienne pendant les vacances et les ponts interminables,à ma magali,présente le jour du grand saut pour pédaler au parc et chasser le chagrin,à mes cop's qui sont toujours là sur le banc du square jusqu'à la nuit tombée,celles d'ici,celles de levallois,avec leurs mails et coups de fil si gentils,aux inconnues qui prient pour nous et pour nos kakis,aux papas qui prêtent leur grosse voix pour l'élever qd il  le faut,leurs pieds pour jouer au foot,à ce papa qui n'hésite pas à se mettre à l'eau pour faire plaisir à mes nains,à ma marseillaise chérie,à toutes celles qui me manifestent leur amitié et leur soutien depuis le début,et grâce auxquelles nous allons bien....

JE DIS UN GRAND MERCI....et je souhaite plein de courage a ces mamans qui vivent simultanément la même chose.

Posté par la poison à 11:11 - Commentaires [36] - Permalien [#]

03 juin 2009

le cross de l'école

36 degrés à l'ombre.Je fais le poireau devant l'école,et j'ai déjà fini ma gourde d'eau.La maîtresse a dit:"départ à 11h pétantes..."il est 11h25...j'encadre la classe de n1 pour le cross des écoles du quartier.D'autres parents martyrs sont là,ils sont en shorts et en baskets...j'ai un doute affreux,"on est tout d'même pas obligés de courir avec eux,nan???".Moi,j'ai pas eu le choix,la maîtresse avait peur que N1 ne tombe comme une mouche en pleine course,à cause de son diabète.Mais c'est un VRAI plaisir,je suis ravie à l'idée de ce p'tit pique-nique dans le parc,j'adôôre les "p'tits batons de berger,les chip's et les pic'croque de la vache kiri",ça tombe super bien;c'est important d'être là,de les soutenir,ces petits sportifs courageux,ces athlètes en herbe !  "mo uais  on  espère  juste  que  ça sera pas  l'hécatombe   comme en 2003,me glisse la nounou d'un élève...canicule,50 mÖÖÖmes au tapis,le samu,des syncopes en veux-tu-en-voila...et dans hécatombe,ya tombe!vous avez votre brevet de secouriste,au moins?"...."ben,nan..."

Le troupeau de sportifs sort enfin,on les compte et on les met en rang.Je ne peux pas m'empêcher de penser que nous partons avec 29 enfants,et qu'il nous faudra revenir avec le même effectif...c'est notre mission.Je trouve certains trop frêles,tout à coup...palots,et rabougris.Est ce bien prudent?je les coacherai,et je leur demanderai de s'hydrater régulièrement.Je demande à jules s'il a bien déjeuné               et lui revisse sa casquette sur  le crâne,a       Anatole s'il a un coup de pompe parce qu'il s'arrête :"heu,nan,m'dame,je refais juste mon lacet",à la p'tite lili ,je propose un sucre,parce qu'elle a baillé...mais je sens que N1 me lance des regards désespérés et qu'il me trouve un poil lourdingue...on avance,en croisant nos "concurrents",d'autres élèves des autres écoles.Nos athlètes se mettent à chanter très fort:"on est les meilleurs,tous des bons coureurs,et on va gagner,les doigts dans le nez!"...l'autre école nous double au feu rouge,et reprend sur le trottoir d'en face"vive l'école rostand,tous les ans gagnants!".pied de nez.La maîtresse confirme,"  chaque année,ils ont la coupe.Pfff,nous,la dernière fois,c'était en 1976...".Ah oui,ça dâte....

Au parc,les musclés pique-niquent.Ils prennent des forces...ils n'auront surtout pas le temps de digérer,j'pense en mon for intérieur du moi même.Edgar boit un "powerade",un liquide bizarre tout bleu et dynamisant...pourvu qu'on ne subisse  pas  un  test anti-dopage,sinon,on sera disqualifiés ,    il trotte comme un lapin,et saute comme un cabri."Il est hyperactif"ou bien ça fonctionne vraiment!Puis,il est enfin l'heure de se rendre au vélodrome.Les classes s'y succèdent depuis le matin,on y retrouve nos Cm1 et nos CE2,bien échauffés.La maîtresse a déja parcouru 10 km,elle cherche ses dossarts,et les sacs remplis de bouteilles d'eau,pour la distribution.Chaque élève a un "contrat"à remplir,de 1200 mètres à 2000 mètres,selon son niveau,son âge,ses capacités physiques...si ça fonctionne,cela rapporte des points à l'école.le vélodrome est plein à craquer,les élèves exultent dans les gradins,et s'encouragent.

Au passage de mes  favoris,je m'entends m'époumonner sur le bord de la piste:"allez Henri,allez Philou"...je les trouve tellement mignons."du pain et des jeux...",ça devait avoir d'la gueule les grands pestacles des romains.les derniers ne sont pas les plus déméritants...un petit bonhomme handicapé arrive enfin,sa maman a couru à ses côtés...point de moquerie,au passage des retardataires enrobés,qui semblent regretter soudain d'avoir trop grignotté devant la téloche...au contraire,des hourra d'encouragements.Je me laisse prendre au jeu,je trouve toute cette énergie formidable,cette solidarité trop rare...Et cerise sur le gâteau...nos Ce2 remportent une coupe!!BRAVO....et MERCI!Au retour,nous en avons 29,très fiers et tous en forme!

Posté par la poison à 13:40 - Commentaires [15] - Permalien [#]


02 juin 2009

sncf...tout est possible!

Dans le kiosque à journaux de la gare,les nains s'occupent en attendant l'heure du train...n1 est au rayon "allez l'OL",et salive devant l'écharpe de supporter...je fais non-non de la tête,c'est pas négociable!N3 est déjà assis dans un coin et lit "super picsou géant"en se tortillant une mèche de cheveux,n4 est plié en deux de rire devant l'étalage de nichons au rayon "journaux dégoutants"(à la même hauteur que pomme d'api...!)et n5 a déjà trois paquets de chewing-gum dans une main,des dragibus dans l'autre...on a choisi l'option train pour aller à Valence,à la communion de la p'tite cousine...on s'est dit que ce serait plus reposant...

Le train s'ébranle...pile à l'heure,c'est super!on est à l'étage,on domine tout,on admire le paysage verdoyant,le Rhône puissant ,les châteaux et les vignes....quand tout à coup,N3 passe de rose au blanc puis au vert!Je dégaine plus vite que mon ombre le sakavomi,tout va bien,on est rodés...il est malade en avion,en bateau,à vélo,en voiture,en métro,a dos de chameau,en manège,en télésiège,et donc en train.a Chaque rototo sonore,un voyageur quitte le wagon."On comprend qu'ils veuillent faire des trains spéciaux pour les familles,dit l'un d'eux..."N5 a faim,ça fait au moins 3 minutes qu'on roule,et il  s'attaque aux p'tits biscuits,assis sur mes genoux...il m'étale des pépites de chocolat sur ma robe au passage;on va ressembler à des romanos à l'arrivée .N4 a une envie pressante,comme je suis à quatre pattes en train de ramasser les bouchons de feutres,je l'envoie aux toilettes avec n1...il revient aussitôt en me disant:"n4 s'est enfermé dedans,c'est trop drôle,il crie très fort"...j'ai envie d'étrangler n1,j'ai envie d'abandonner n4 aux toilettes.Je me dirige vers les wawas,sous le regard consterné des voyageurs.Je tente de rester zen,car j'ai lu que le stress était très communicatif.J'articule donc très clairement,pour indiquer la marche à suivre,à mon enfant,la chair de ma chair,coincée aux chiottes."mon chéri,reste calme,as tu repéré le bouton vert qui clignotte ,avec des petites flèches tournées vers l'extérieur?Appuie dessus,tire la bobinette et la chevillette cherra...""il répond par un beuglement terrible,même un autiste communiquerait avec plus de clarté ..."Tout le wagon m'observe..."Ne  panique pas,cela est stérile,tu ne risques rien,maman est là"..."moui,mais on descend bientôt,on arrive à Valence",crie n1,accentuant le beuglement du prisonnier!Plus le temps d'y mettre les formes,là,la situation m'irrite..."arrête de faire le débile,fais un effort,appuie partout,tourne tous les loquets,jette toi contre la porte,fais un truc,là,on va se retrouver à marseille sinon!"...N1 propose une petite neuvaine,pour détendre l'atmosphère...je tente de bidouiller la serrure avec la clé de ma boite aux lettres,je suis desespérée...il faut qu'il passe par le trou des cabinets,ou on part dans le midi...mais soudain,un miracle...la porte coulisse et n4 apparait,les yeux rougis par les larmes."Et en plus,j'ai pas eu le temps de faire pipi,me dit il!"J'attrape les nains,les sacs...et on saute sur le quai!Le train,c'est trop bien!(et on a pris un billet retour!!)

Posté par la poison à 11:22 - Commentaires [23] - Permalien [#]

kakran!un grand...

Photo_de_la_mere_gigogne_1143Photo_de_la_mere_gigogne_1145Photo_de_la_mere_gigogne_1144hier,n5 a soufflé ses 4 bougies...(merci marraine- nine,merci mamie et pam,merci mon papadamour,qui pense à moi,même de si loin...)aujourd'hui,on fait la teuf avec les copains de la p'tite section...maman a pris du guronzan.

Posté par la poison à 10:19 - Commentaires [13] - Permalien [#]

11 mai 2009

les p'tits plans pour les vacances...

IMG_2442PICT6966PICT7015PICT6969_editedPICT6980_editedPICT7027PICT6989

UN NOUVEAU P'TIT PLAN,UNE EXCLU-LULU POUR VOS VACANCES OU VOS WEEK-END!

Des copains se décident à partager leur moulin...En plein coeur de la Saone et loire,entre Cluny et Paray,leur super moulin vous offre toute la beauté de la campagne bourguignonne...en famille,ou entre copains,10 personnes peuvent y passer un chouette moment...4 chambres hypra logeables et spacieuses,2 sdb,salon de rêve avec cheminée ,salle à manger,Tv DvD...tout l'confort dont rêve la ménagèèèère en vacances,tout le "package spécial petits nains"(trampoline sécurisé,portique,jouets...),le barbec' de Mônsieur,les transats de madame(parce que faut pas pousser,après la bonne partie de pêche dans l'étang...sécurisé lui aussi,ya pas d'mal à se lire le dernier douglas kennedy au soleil!!),bref....kiki veut sauter sur l'occas'???libre du 1er juillet au 15 aout,du 1er sept au 31 décembre...we possibles!

POUR TOUTE INFO,contactez directement la grande chanceuse...acarminjon@free.fr

Posté par la poison à 21:23 - Commentaires [9] - Permalien [#]

09 mai 2009

safari sous la pluie...

Photo_de_la_mere_gigogne_1121Viens,on t'emmène au kenya,faire un safari...me disent mes copines!On a un GPS,on ne se perdra pas...tous ces ponts,ces jours fériés,ces week-end à rallonges ont de quoi rendre chèvres,si on ne bouge pas...alors,malgré une météo pessimiste,on a chargé nos 13 nains  dans deux tanks,et en avant!!

Le kénya,c'est pas si loin,c'est fou...très peu de décalage horaire!On a mis 50 minutes pour y arriver,guidées par la voix mielleuse de la dame coincée dans le GPS."au rond-point,aller tout droit,vous arrivez à destination"...la température extérieure est de 20 degrés,mais dans l'habitacle,les nains sont en surchauffe,prêts à en découdre avec les fauves.bon,on rentre pas non plus comme ça au kénya...ya une frontière,un barrage,et faut quand même arroser les autochtones...14,50 euros par touriste...c'est que les zèbres,girafes et antilopes,ça côute plus cher à entretenir qu'un poisson rouge...d'ailleurs,on annonce le repas des fauves à 15h,de la carcasse de poulet,et de la bidoche crue jetée en pature aux bêêêêtes affamées...on décide de ravitailler nos nains en état d'hypoglycémie avancée avant le safari,et on se trouve un  un petit coin  peinard pour sortir nos victuailles!mais le ciel devient plus noir qu'un kenyan,l'orage éclate,et nous nous réfugions à 16 dans une cahutte en bois.Oh,presque un lodge...une cabane montée sur pilotis dans l'aire de jeux pour gnomes.Le sac des k ways est resté dans la voiture,une amie improvise un poncho scout en toile cirée provençale...un sac plastique ED sur le brushing,l'autre copine tente de rappeler les nains un peu rebelles qui trouvent très drôles de jouer à la tyrolienne sous des seaux d'eau !

Nous attendons une éclaircie pour regagner nos méharis monospaces,et entamons le safari..."roulez au pas,fenêtres fermées,nous déclinons toute responsabilité en cas de non respect des règles de sécurité,et de mort atroce.."Je lis le panneau,deux nains se mettent à pleurer,ils ont la trouille!Je me retourne,pour les rassurer et leur dire que TOUT vA BIEN,nous ne serons pas attaqués par un ours...ma copine flanque un grand coup de volant en hurlant:"L'AUTRUCHE!!!"...p'tain,elle était dans mon angle mort,j'ai failli l'écrabouiller!Malgré la buée et les essuie-glaces à fond,on entrevoit quelques bêtes...on suit une file ininterrompue de voitures;le type de devant est suicidaire,il roule toute fenêtre ouverte,et tente de caresser BOUBA,mais en plus méchant...on pressent que le fait divers n'est pas loin,ma copine dégaine son reflex,prête à monayer son cliché trash à paris match(moi,je souligne que tant pis pour la non-assistance à touriste en danger,je resterai dans la voiture,même s'il se fait emporter par le monstre,j'ai charge d'âmes !)...les nains sont hystériques,des loups,des ours,des gnous,des zèbres,des onsêpakoi à cornes,des mêcékoicetruc -poilu?pfff...trop bien!Jusqu'à ce qu'un troupeau de bufffffles au galop nous frôle,me fasse caler en côte et que je panique un peu...ça patine avec cette flotte,c'est horrible,on s'embourbe...on va tous crever dans la savane et endurer d'atroooces souffrances,rationnez le yop...ahhhh..."notre père qui êtes aux cieux..."...heu,la grille est là,me dit ma copine,ya une barraque à frittes,juste là devant,on est arrivés...on va pas mourir tout de suite!oh,ça va,hein,j'faisais mine,pfff...

on a enchainé avec la visite du zoo à pieds,sous un ciel plus clément...pestacle d'otaries,vivarium ki refoule,et gros lacher de rapaces;..des poils,des plumes,des écailles,jusqu'à l'indigestion...un grand souvenir!

Photo_de_la_mere_gigogne_1120Photo_de_la_mere_gigogne_1133Photo_de_la_mere_gigogne_1128Photo_de_la_mere_gigogne_1140Photo_de_la_mere_gigogne_1138

Posté par la poison à 13:12 - Commentaires [8] - Permalien [#]

01 mai 2009

mu-gai et rosalie!

"Non merci"..j'ai du dire ça soixante fois,non merci,je ne veux pas acheter de bouquet de muguets...nan,même pas avec la p'tite rose au milieu,pour 2euros 50...nan,j'ai déjà un psshhitt pour mes toilettes au muguet,et puis,j'y crois pas aux clochettes qui font rappliquer le bonheur toute l'année!Le bonheur,ça se cultive,mais ça ne se vend pas à la sauvette!

Bon,on accède tout de même à l'entrée du Parc...malgré le bouchon qui nous freine à la grille,tous ces joggeurs qui viennent brûler leurs calories,les familles casquées  à vélo ,les promeneurs du vendredi...je croyais qu'ils seraient tous à la manif,fourches en l'air,à bas la crise....meuh non,ils sont tous au parc,c'est jour d'affluence.Chouette,on ne va pas souffrir de solitude.les nains sont contents,je les ai trainés là avec une carotte...j'ai promis une barbe à Papa.Depuis le départ de Père Gigogne,on se fait plaisir toutes les trois minutes,c'est un principe...plus de principes!On ne regarde plus notre montre,on prend des bains avec de la mousse,on dine le mardi soir devant un dvd rigôlô,on fait des camps de playmobils partout dans le salon,et ...on mange des barbes-à-papounet dans les parcs!j'veux des cascades de rires,de la fantaisie en pagaille,des montagnes de p'tits plaisirs partagés,parce que ça fait passer le temps!On tord le cou à la routine,on strangule le quotidien fastidieux,on écrabouille le vâgue à l'âme...bref,le temps de la réflexion...et l'un de mes nains a déjà disparu.Je regarde autour de moi,mille vestes colorées,mille visages,tout est brouillé...n3 n'est plus là.Je reste plantée là,impuissante et effarée...comment allons-nous le retrouver?Mais j'entends sa voix,il nous fait de grands signes,collé au poteau "location de rosalie".Je suis tellement contente de le revoir,que je m'entends dire:"oh,oui,quelle bonne idée!"...et je me retrouve au volant d'une voiture rouge- lucifer à pédales.Leurs jambes sont trop courtes...je suis l'unique force motrice,sous un soleil de plomb...je regrette dès les premiers mètres,mais les nains sont dythirambiques,et leur plaisir est encore plus contagieux que la grippe mexicaine.N5 est à l'avant,dans un panier,il crie tellement de joie qu'il fait office de klaxon,n3 tient le volant,n4 s'occupe du frein,je pédale.On est les chauffards du parc...le carrosse des nains est avancé jusqu'au vendeur de barbe-à-papa!on freine,on se gare,puis on redémarre..yen a sous l'capot!On plonge le nez dans les nuages de sucre soufflé,à ta santé,père Gigogne!La prochaine fois,"on pourra louer un pédalo sur le lac",me demande n3?Heu...oui,d'accord,un jour...et on jettera au fond du lac notre bourdon!

Posté par la poison à 18:43 - Commentaires [20] - Permalien [#]